Les tribunaux avouent enfin les vaccins ROR causent l’autisme

la National Vaccine Injury Compensation Program du gouvernement fédéral américain a avoué le lien qui existe entre le vaccin ROR qui combine la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole, ainsi que les cas d’autisme décriés jusqu’à maintenant.

Ryan Mojabi, un enfant de 10 ans, a reçu une compensation financière de la part de ce tribunal suite à la détermination du rapport entre sa vaccination et son atteinte par le Trouble du spectre autistique (TSA).

Ses parents ont rapporté qu’il a commencé par souffrir d’une encéphalopathie suite à sa vaccination. Il s’agit d’une réaction du vaccin connue et indemnisée.

Les parents de l’enfant étaient convaincus que c’était le vaccin qui avait provoqué l’encéphalopathie qui a ensuite donné lieu à des dysfonctionnements neuro-immunologiques comme l’asthme et le trouble du spectre autistique.

Le Département Américain des Services de Santé et Sociaux a affirmé que  « Ryan a subi une blessure selon la Loi des Vaccins, à savoir, une encéphalite dans les cinq à quinze jours suivant la réception du vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole. »

Voici le meilleur et le pire de chaque signe du zodiaque

Voici le meilleur et le pire de chaque signe du zodiaque

Des exercices pour prendre soin de notre enfant intérieur

Des exercices pour prendre soin de notre enfant intérieur