Mauvaise nouvelle pour nos enfants !

Les jeunes d’aujourd’huisont désignés par la communauté par l’appellation «iGen». Cela est notamment dû au fait que les jeunes d’aujourd’hui ont grandi avec les smartphones et la psychologue Jean M Twenge a expliqué dans un article intitulé «Les smartphones ont-ils détruit une génération ?» que cela a commencé en 2012.

La psychologue a noté l’opération de différents changements dans le comportement des jeunes, qu’ils soient issus de familles riches ou pauvres, depuis l’apparition des smartphones. Les plus importants sont:

-Entre 2012 et 2015, les symptômes de dépression ont augmenté de 50% chez les filles et de 21% chez les garçons.

-Entre 2007 et 2015, trois fois plus de filles et deux fois plus de garçons se sont suicidés.

-Entre 2000 et 2015, le taux de jeunes qui rencontrent physiquement des amis quotidiennement a baissé de 40%.

-Aujourd’hui les jeunes de 16 ans sont plus casaniers que les jeunes de 12 ans en 2009. Ils préfèrent rester chez eux avec leur smartphones plutôt que de sortir socialiser.

-Entre 1991 et 2015, 57% d’enfants en plus manquent de sommeil.

-Alors qu’autrefois l’obtention du permis de conduire était un rêve pour les jeunes, ceux d’aujourd’hui s’en désintéressent de plus en plus et ne sont plus autant intéressés par l’acquisition de leur liberté de mouvement.

-Bien qu’ils ne sortent plus aussi souvent, lorsque cela arrive, leur sortie est transmise à travers les réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat et Instagram.

La sortie n’a plus pour but que de le montrer sur les réseaux sociaux et ceux qui n’ont pas été invités vont se sentir exclus. Entre 2010 et 2015, les filles qui se sentent socialement exclues et rejetées ont augmenté de 48% contre 27% chez les garçons.

Symptômes et traitement de l’apnée obstructive du sommeil

Symptômes et traitement de l’apnée obstructive du sommeil

Les signes qui prouvent que vous avez trouvé l’amour de votre vie

Les signes qui prouvent que vous avez trouvé l’amour de votre vie