Un homme met enceinte 16 jeunes filles simplement en éjaculant dans une piscine

Voilà une histoire qui pourrait sembler tout à fait surréaliste et loufoque si il n’existait pas une explication scientifique pour en attester la véracité, et pourtant ça paraît vraiment très gros.

Le titre de l’article en dit long, un mec a réussi à engrosser 16 jeunes filles qui barbotaient dans une piscine à Talahassee (capitale fédérale de l’état de Floride) sans même les toucher.

On vous aura prévenu, même si ça peut vous paraître étrange, il y a une explication scientifique à tout ça, et vous allez devoir lire ce qui suit pour la connaître :

“C’est en Floride aux Etats-Unis, courant le mois de janvier de cette année que Tommy Coulter, un garçon de 16 ans a engrossé 16 filles en une seule éjaculation. Selon le site Herald Tallahassee, le puissant père aurait eu une éjaculation accidentelle dans une piscine publique. Tommy Coulter a avoué que c’était un accident et qu’il n’a pas eu de rapports sexuels dans la piscine.

L’âge des nouvelles mères varie entre 13 et 17 ans. Durant une simple fête d’anniversaire, la piscine s’est transformée en un géant tube de laboratoire: le jeune qui est devenu depuis lors une star dans sa ville, y a éjaculé sans avertissement. Des félicitations fusent à son endroit. Pour cause: sa performance hors du commun.

Dr. John Suzukima de Tallahassee Memorial Hospital Healthcare, qui était le premier à relier les naissances multiples à une seule cause, estime que le jeune homme a une rare maladie appelée spermafortis, qui rend son sperme exceptionnellement puissant.

«Ce genre de sperme est assez similaire à celle des mammifères d’eau communs, tels que les dauphins, les lamantins et les phoques et a des propriétés qui le rendent incroyablement résistant à l’eau. Cette condition pourrait certainement expliquer ce qui est arrivé dans ce cas, mais les essais cliniques et d’autres tests seraient nécessaires pour prouver cette théorie», a-t-il déclaré aux journalistes locaux.”

Après quelques recherche, nous pouvons vous confirmer que cette histoire est fausse.

Sans parler de l’improbabilité scientifique de voir des spermatozoïde nager dans une piscine sur plusieurs mètres, surfer sur d’éventuels remous, avant de traverser le textile d’un maillot de bain… cette histoire est fausse car elle a été publiée pour la première fois sur le site américain Worldnewsdailyreport. Or il s’agit d’un site d’informations parodiques. Tout ce qui s’y trouve est une fiction.

Voilà que les premières maladies causées par la cigarette électronique font leur apparition

Voilà que les premières maladies causées par la cigarette électronique font leur apparition

Voici 15 photos avant et après d’adolescents rebelles

Voici 15 photos avant et après d’adolescents rebelles