Comment cesser de crier sur ses enfants ?

Crier sur ses enfants peut avoir une influence sur leur auto-estime et leur assurance. Il faut donc cesser et respirer profondément avant de décharger nos frustrations sur eux, car ils n’y sont pour rien.

Vous ne parvenez pas à cesser de crier sur vos enfants ? Parfois, à cause de nos responsabilités et de nos activités, nous finissons par perdre le contrôle et par nous acharner sur eux.

Pourtant, ils ne sont pas la cause de nos frustrations.

Crier sur ses enfants peut entraîner une faible auto-estime chez eux ou, au contraire, les inciter à se mettre systématiquement sur la défensive.

Ils apprendront à agir de la même manière, et il s’agit là d’un enseignement négatif : ils ne sauront pas écouter.

Mais, comment réussir à cesser de leur crier dessus ?

Découvrez les situations durant lesquelles vous perdez le contrôle

La première chose que vous devez faire pour éviter de crier sur vos enfants est de reconnaître que vous avez un problème de contrôle. Si vous n’acceptez pas cela dès le début, vous ne pourrez rien résoudre.

Parfois, nous ne voulons pas voir la réalité des choses. Cependant, les conséquences de nos actes n’ont pas d’impact sur nous mais sur ces petites personnes qui n’y sont pour rien et ne contrôlent pas le fait que les situations nous échappent des mains.

La première étape est d’analyser toutes les fois où nous perdons le contrôle et où nous crions sur nos enfants.

Cela permettra de voir quel est le modèle qui intervient ici. Par exemple, peut-être qu’à chaque fois que vous criez, vous venez de terminer le travail ou vous venez de vous disputer avec votre conjoint.

Être conscient-e de cela nous aidera non seulement à mieux nous contrôler, mais aussi à résoudre cette situation qui provoque chez nous un tel état d’irascibilité.

Ainsi, nous pourrons, nous aussi, bénéficier d’un véritable apprentissage.

Avant tout, ne vous culpabilisez pas car il est normal de perdre les pédales après une intense session de travail stressant ou après une dispute où les émotions sont à fleur de peau.

Vous êtes sur le point de résoudre cela et de mieux agir alors… c’est positif !

5 signes que vous êtes trop stressés

La cause du l’autisme !